La chaleur par rayonnement

Une chaleur agréable se dégage du poêle de masse Tulikivi

En étant assis au soleil ou à proximité d’un poêle- cheminée Tulikivi, vous trouverez la chaleur particulièrement agréable. Les scientifiques qualifient ce phénomène de rayonnement thermique. Il s’agit d’une lumière invisible, mais qui peut être photographiée. Les chats sont capables de bien voir le rayonnement thermique dans l’obscurité, ce qui en fait d’excellents prédateurs quand il fait sombre.

Les ondes calorifiques dégagées par le soleil et le Tulikivi sont également appelées lumière infrarouge, car les rayons thermiques et la lumière rouge ont des longueurs d’onde très voisines.

 

Le rayonnement thermique nous incite à respirer calmement


La chaleur d’un poêle de masse Tulikivi et une température ambiante de 18-20 °C nous incitent à respirer calmement. Ceci peut déjà suffire à soulager au quotidien les personnes souffrant de problèmes respiratoires. Dans les systèmes de chauffage à air, l’air ambiant est en permanence en mouvement. Plus il est brassé, plus il retiendra de poussière et d’autres impuretés qui s’infiltreront dans les voies respiratoires lors de la respiration.

Les poêles de masse Tulikivi provoquent eux aussi une circulation de l’air ambiant, mais celleci est beaucoup plus paisible. Une partie des particules de poussière en suspension dans l’air s’infiltre dans le foyer avec l’air aspiré par le poêle, s’y consume et sort en fumée par le conduit de la cheminée.

 

Par contre, le chauffage à air produit souvent un air sec, car les murs froids absorbent l’humidité ambiante. Cet air sec provoque souvent un dessèchement de la peau et des muqueuses. L’humidité présente dans les murs et les sols favorise la propagation des micro-organismes (par exemple acariens et microbes) qui irritent les organes respiratoires.

 

Est-il possible de tomber amoureux d’un poêle de masse?

Les ingénieurs expriment les puissances calorifiques en kilowatts, mais les kilowatts ne disent rien quant à la qualité de la chaleur. Ils ne relatent pas à quel point le rayonnement thermique détend les muscles fatigués et engourdis par le froid et soulagent le stress. Ou bien comment la contemplation du feu apaise l’esprit et réduit le stress.

Personne ne tombera amoureux de radiateurs chauffants, mais il est possible d’avoir une relation très proche avec un poêle-cheminée. Le rayonnement thermique se ressent comme le soleil du printemps sur les pommettes, en donnant une impression de plaisir. Quelle en est la raison ? La réponse se trouve dans les études portant sur la qualité du rayonnement thermique des poêles-cheminées en pierre.

Ces études montrent que les longueurs d’onde de la chaleur du corps humain et des poêles-cheminées en pierre oscillent dans la même gamme, tandis que celle émanant des surfaces métalliques brûlantes des radiateurs est plus courte et plus agressive; c’est pourquoi la chaleur émise par le métal ne se propage pas très loin.

Le bien-être procuré par le rayonnement thermique est accru par le fait que ce dernier se propage à l’horizontale. Les personnes âgées frileuses et les jeunes débordant d’énergie trouveront dans la même pièce les uns comme les autres un endroit où ils se sentiront bien. Les grands frileux s’assiéront à proximité du poêle et les jeunes au sang chaud un peu plus loin.