La stéatite

Il y a environ 2800 millions d’années, une éruption de lave komatitique riche en magnésium s’est produite dans la région de l’actuelle Finlande orientale. D’une température de 1600 degrés, cette lave très fluide s’est propagée de façon sous-marine loin des lieux de l’éruption. Il y a 1800 à 1900 millions d’années, les plaques de la lithosphère sont entrées en collision en Finlande, en donnant naissance à la chaîne montagneuse svécocarélienne, similaire aux Alpes. Les coulées de lave très anciennes et leur olivine se sont alors plissées pratiquement à la verticale à la base de cette chaîne montagneuse.

Sous la chaîne, à une profondeur de près de dix kilomètres, la pression était 2000 à 4000 fois celle de l’atmosphère et la température était comprise entre 400 et 500 °C. Des solutions aqueuses contenant du dioxyde de carbone circulaient dans les pores de la roche, en transformant l’olivine d’abord en serpentine, puis finalement en stéatite. Ce processus évolutif a comporté de nombreuses phases, s’est déroulé sous forme de fronts et a duré des dizaines de millions d’années.

Ce spectacle des éléments a engendré un rarissime caprice de la nature : la stéatite était née.